• Sur les espèces recensées dans le monde, seulement 20 seraient mortelles pour l’homme. Le scorpion est un arachnide. Il existerait plus de 1500 espèces recensées dans le monde réparties en 9 familles. La famille comprenant les individus les plus dangereux est celle des Buthidae. Si tous les scorpions sont venimeux, seule une vingtaine d’espèces seraient mortelles pour l’homme. Le scorpion est un animal particulièrement résistant que ce soit au froid, au chaud, au jeun ou même aux radiations. On peut le rencontrer dans des endroits aussi différents que le désert, la savane, les arbres de la forêt tropicale, les rochers des bords de côtes, les cavernes ou encore les sommets enneigés. Le scorpion a une activité essentiellement nocturne et se nourrit uniquement de proies vivantes qu’il paralyse à l’aide de son venin. La croissance se fait par des mues successives et sa durée de vie est de 2 à 8 ans. Les petits du scorpions, appelés « pullus », sont au nombre de 1 à 140 en fonction des espèces. Sa taille varie entre 1,2cm et 25cm (Pandinus Imperator) – scorpion le plus fréquemment rencontré en captivité D’un point de vue anatomique le scorpion est constitué de trois parties : la tête collée au thorax (prosoma) formée d’une carapace avec deux paires d’yeux, l’abdomen (mesosoma) formé de 7 plaques et la queue (metasomia) formées de 5 anneaux dont le dernier porte une vésicule à venin appelé « Telson » A l’avant les pinces sont appelées « chelicères » et les pièces buccales « pédipalpes ». Le scorpion à 4 paires de pattes tout comme les araignées. Les familles qui composent l'ordre sont : les Buthidae, les Scorpionidae, les Vaejovidae, les Diplocentridae, les Chactidae, les Iuridae, les Bothriuridae et les Chaeulidae En France il y a un représentant de la famille des Buthidae (Buthus Occitanus) et 4 représentant des Chactidae (Euscorpius flavicaudis, Euscorpius carpathicus, Euscorpius Italicus et Belisarius Xambeni). On les considère généralement comme inoffensifs pour l’homme et en tout cas ne pouvant entraîner la mort. Le seul dont la piqûre est à considérer avec prudence est le Buthus occitanus mais d’après la littérature seulement pour les spécimens rencontré hors Europe, en particulier la sous espèce Buthus occitanus tuneatanus. Le scorpion le plus fréquemment rencontré en France est Euscorpius flavicaudis et Buthus occitanus
    Voir la galerie

    your comment
  • Les sauriens varanomorphes de la famille des helodermatidés (heloderma horridum et heloderma suspectum)sont connus pour disposer d un appareil venimeux situé dans la machoire inferieure,tres lents et tres massifs ces lezards americains ont une machoire tres puissante un peu comme un pit bul mais il faut reelement les provoquer auquel cas ils mordent avec vigueur leur venin est d une toxicité redoutable puisque l on raconte la morts de nombreuses personnes apres avoir été mordues Toujours est il que ces accidents ont eu lieu dans des circonstances d ebriété puisque une coutume locale au mexique consiste a introduire son doigt dans la gueule de l animal et de le retirer vivement le tout agrementé d un verre de tequila qui pourrait bien potentialiser l action toxique du venin lors d une eventuelle morsure
    Voir la galerie

    your comment
  • Les arachnides sont nombreux a etre venimeux toutes les araignées a part la familles de uloboridés, tous les scorpions dont une vingtaine sont reellement mortels(centruroides ,leiurus,androctonus)l es pseudo scorpions utilisent leurs pinces mais ne presentent aucuns danger pour l homme les amblypiges et les uropyges non plus,les solifuges aux crochets demesurés sont non venimeux  parmi les araignées tres peu dans leurs immensité phyllogenetique sont en mesure de presenter une menace letale pour l homme(phoeneutria,latrodectus,loxosceles,atrax,trechona principalement)   Contrairement aux insectes, les araignées portent des yeux simples et non composés de facettes, le plus souvent au nombre de 8, bien que certaines espèces n'en possèdent que 6, voire 4, 2 ou même aucun.  Ils sont placés en deux lignes de quatre ou selon une disposition qui est caractéristique d'une famille ou d'un genre d'araignées . Ce nombre élevé d'yeux n'empêche pas la vision des araignées d'être très mauvaise.  Seule la paire d'yeux située au milieu et à l'avant, permet une vision directe.  Les yeux latéraux ne détectent que les mouvements. Les chélicères : 1 paire Ces appendices antérieurs sont constitués d'un gros stipe et d'un crochet mobile au bout duquel débouche le canal à venin.  Ils sont utilisés avant tout pour mordre, empoisonner et immobiliser les proies. Ils peuvent également servir à d'autres tâches : transport des proies et transport du cocon Une fois la proie capturée et immobilisée, les araignées lui injectent, en plus du venin, des sucs digestifs puissants qui en liquéfient peu à peu la chair. La digestion est donc externe, phénomène assez rare dans le règne animal.  Le liquide obtenu est aspiré grâce au jabot musculeux : la bouche est une simple ouverture garnie de poils filtrants  La peur irrationnelle des araignées porte sur les grosses araignées sombres et poilues, et agiterait plus les femmes que les hommes. Très fréquentes dans les maisons, les tégénaires correspondent à cette description et sont le plus souvent pourchassées par les ménagères et par moi (je ne les supporte pas c est bizarre)
    Voir la galerie

    your comment
  • Les colubridés sont diviser en de nombreuses sous familles 12 actuellement mais soumise a contreverse on admet plus les boiginés ou etaient systematiquement rangés les serpents a crochets posterieurs les opisthoglyphes car l'opisthodontie n a pas reellement de valeur taxonomique puisque l on retrouve au sein d une meme espece des opisthoglyphes et des aglyphes comme c est le cas chez erythrolamprus sp mais dans celle des colubrinés les autre familles etant les xenodontinés , les calamarinés, lycodontiné,homolapsinés,natricinés,les sybinophinés,dipsadinés,pareinés,en fait tous potentiellement venimeux si l on considere leur glande de Duvernoy qui contient des substances toxiques,mais comme la plupart sont aglyphe,Ils sont rarement responsables d envenimations a part les genre dispholidus,thelotornis,phillodryas,tachymenis,rhabdophis Achalinus (11 espèces) Adelophis (2 espèces) Adelphicos (5 espèces) Aeluroglena (1 espèce) Afronatrix (1 espèce) Ahaetulla (8 espèces) Alluaudina (2 espèces) Alsophis (13 espèces) Amastridium (1 espèce) Amphiesma (43 espèces) Amphiesmoides (1 espèce) Amplorhnus (1 espèce) Anoplohydrus (1 espèce) Antillophis (2 espèces) Aplopeltura ( 1 espèce) Apostolepis (21 espèces) Argyrogena (1 espèce) Arizona (1 espèce) Arrhyton (12 espèces) Aspidura (6 espèces) Atractus (89 espèces) Atretium (2 espèces) Balanophis (1 espèce) Bitia (1 espèce) Blythia (1 espèce) Bogertophis (2 espèces) Boiga (30 espèces) Bothrolycus (1 espèce) Bothrophthalmus (1 espèce) Brachyophis (1 espèce) Brachyorrhus (1 espèce) Brygophis (1 espèce) Buhoma (2 espèces) Calamaria (56 espèces) Calamodontophis (1 espèce) Calamorhabdium (2 espèces) Cantoria (2 espèces) Carphophis (2 espèces) Cemophora (1 espèce) Cerberus (2 espèces) Cercaspis (1 espèce) Cercophis (1 espèce) Chamaelycus (2 espèces) Chersodromus (2 espèces) Chilomeniscus (4 espèces) Chionactis (2 espèces) Chironius (24 espèces) Chrysopelea (5 espèces) Clelia (9 espèces) Clonophis (1 espèce) Collorhabdium (1 espèce) Coluber (29 espèces) Compsophis (1 espèce) Coniophanes (13 espèces) Conophis (5 espèces) Contia (1 espèce) Coronella (2 espèces) Crisantophis (1 espèce) Crotaphopeltis (5 espèces) Cryophis (1 espèce) Cryptolycus (1 espèce) Cyclocorus (2 espèces) Cyclophiops (3 espèces) Darlingtonia (1 espèce) Dasypeltis (6 espèces) Dendrelaphis (19 espèces) Dendrolycus (1 espèce) Dendrophidion (8 espèces) Diadophis (1 espèce) Diaphorolepis (2 espèces) Dinodon (8 espèces) Dipsadoboa (6 espèces) Dipsas (33 espèces) Dipsina (1 espèce) Dispholidus (1 espèce) Ditaxodon (1 espèce) Ditypophis (1 espèce) Drepanoides (1 espèce) Dromicodryas (2 espèces) Dromicus (8 espèces) Dromophis (2 espèces) Dryadophis (voir Mastigodryas) Drymarchon (1 espèce) Drymobius (4 espèces) Drymoluber (2 espèces) Dryocalamus (6 espèces) Dryophiops (2 espèces) Duberria (2 espèces) Echinanthera (12 espèces) Eirenis (18 espèces) Elachistodon (1 espèce) Elaphe (33 espèces) Elapoides (1 espèce) Elapomojus (1 espèce) Elapomorphus (12 espèces) Elapotinus (1 espèce) Emmochliophis (1 espèce) Enhydris (21 espèces) Entechinus (voir Cyclophiops et Liopeltis) Enulius (3 espèces) Eremiophis (6 espèces) Eridiphas (1 espèce) Erpeton (1 espèce) Erythrolamprus (6 espèces) Eteirodipsas (voir Madagascarophis) Etheridgeum (1 espèce) Farancia (2 espèces) Ficimia (6 espèces) Fimbrios (1 espèce) Fordonia (1 espèce) Gastropyxis (1 espèce) Geagras (1 espèce) Geodipsas (6 espèces) Geophis (41 espèces) Gerarda (1 espèce) Gomesophis (1 espèce) Gongylosoma (3 espèces) Gonionotophis (3 espèces) Gonyophis (1 espèce) Gonyosoma (4 espèces) Grayia (4 espèces) Gyalopion (2 espèces) Haemorrhois (5 espèces) Haplocercus (1 espèce) Hapsidophrys (1 espèce) Helicops (15 espèces) Helophis (1 espèce) Hemirhagerrhis (2 espèces) Heterodon (3 espèces) Heteroliodon (1 espèce) Heurnia (1 espèce) Hologerrhum (1 espèce) Homalopsis (1 espèce) Hormonotus (1 espèce) Hydrablabes (2 espèces) Hydraethiops (2 espèces) Hydrodynastes (2 espèces) Hydromorphus (3 espèces) Hydrops (2 espèces) Hypoptophis (1 espèce) Hypsiglena (2 espèces) Hypsirhynchus (1 espèce) Ialtris (3 espèces) Iguanognathus (1 espèce) Imantodes (6 espèces) Internatus (2 espèces) Ithycyphus (5 espèces) Lampropeltis (8 espèces) Lamprophis (14 espèces) Langaha (3 espèces) Leimadophis (3 espèces) Leioheterodon (3 espèces) Leptodeira (9 espèces) Leptodrymus (1 espèce) Leptognathus (voir Dipsas) Leptophis (10 espèces) Lepturophis (1 espèce) Limnophis (1 espèce) Liochlorophis (voir Opheodrys) Liodytes (voir Regina) Lioheterophis (1 espèce) Liopeltis (14 espèces) Liophidium (8 espèces) Liophis (58 espèces) Liopholidophis (10 espèces) Lycodon (26 espèces) Lycodonomorphus (6 espèces) Lycodryas (3 espèces) Lycognathophis (1 espèce) Lycophidion (15 espèces) Lygophis (voir Liophis et Saphenophis) Lystrophis (6 espèces) Lytorhynchus (7 espèces) Macrocalamus (3 spèces) Macropisthodon (4 espèces) Macropophis (4 espèces) Macroprotodon (1 espèce) Madagascarophis (4 espèces) Malpolon (2 espèces) Manolepis (1 espèce) Masticophis (10 espèces) Mastigodryas (12 espèces) Mehelya (10 espèces) Meizodon (2 espèces) Micropisthodon (1 espèce) Mimophis (1 espèce) Montaspis (1 espèce) Myersophis (1 espèce) Myron (1 espèce) Natriciteres (3 espèces) Natrix (4 espèces) Nerodia (7 espèces) Ninia (11 espèces) Nothopsis (1 espèce) Nothopsis (1 espèce) Oligodon (71 espèces) Opheodrys (2 espèces) Ophis (voir Waglerophis) Ophites (voir Lycodon) Opisthoplus (1 espèce) Opisthotropis (14 espèces) Oreocalamus (1 espèce) Oxybelis (5 espèces) Oxyrhabdium (2 espèces) Oxyrhopus (13 espèces) Padangia (voir Etheridgeum) Parahelicops (2 espèces) Parapostolepis (voir Apostolepis) Pararhabdophis (1 espèce) Pararhadinaea (2 espèces) Paratapinophis (voir Opisthotropis) Pareas (16 espèces) Perinetia (voir Brygophis) Periops (voir Coluber) Philodryas (25 espèces) Philothamnus (17 espèces) Phimophis (5 espèces) Phyllorhynchus (2 espèces) Pituophis (5 espèces) Plagiopholis (5 espèces) Platyinion (voir Philodryas) Pliocercus (6 espèces) Poecilopholis (1 espèce) Procinura (voir Sonora) Procteria (voir Xenodon) Prosymna (15 espèces) Psammodynastes (2 espèces) Psammophis (23 espèces) Psammophylax (3 espèces) Pseudablabes (1 espèce) Pseudaspis (1 espèce) Pseudoboa (4 espèces) Pseudoboodon (3 espèces) Pseudocyclophis (voir Eirenis) Pseudoeryx (1 espèce) Pseudoficimia (1 espèce) Pseudoleptodeira (2 espèces) Pseudorabdion (11 espèces) Pseudotarbophis (voir Telescopus) Pseudotomodon (1 espèce) Pseudoxenodon (11 espèces) Pseudoxyrhopus (10 espèces) Pseustes (3 espèces) Psomophis (3 espèces) Ptyas (5 espèces) Ptychophis (1 espèce) Pythonodipsas (1 espèce) Rabdion (1 espèce) Regina (4 espèces) Rhabdophidium (voir Rabdion) Rhabdophis (17 espèces) Rhabdops (2 espèces) Rhachidelus (1 espèce) Rhadinaea (43 espèces) Rhadinophanes (1 espèce) Rhamnophis (2 espèces) Rhamphiophis (4 espèces) Rhinechis (voir Elaphe) Rhinobothryum (2 espèces) Rhinocalamus (1 espèce) Rhinocheilus (1 espèce) Rhinosimus (voir Phimophis) Rhynchocalamus (8 espèces) Rhynchophis (1 espèce) Salvadora (7 espèces) Saphenophis (5 espèces) Scaphiodontophis 4 espèces) Scaphiophis (2 espèces) Scolecophis (1 espèce) Seminatrix (1 espèce) Senticolis (1 espèce) Sibon (15 espèces) Sibynomorphus (10 espèces) Sibynophis (10 espèces) Simophis (2 espèces) Simotes (voir Oligodon) Sinonatrix (5 espèces) Siphlophis (5 espèces) Sonora (4 espèces) Sordellina (1 espèce) Spalerosophis (6 espèces) Spenocephalus (voir Oxyrhopus) Spilotes (1 espèce) Stegonotus (10 espèces) Stenophis (15 espèces) Stenorrhina (2 espèces) Stilosoma (1 espèce) Stoliczkaia (2 espèces) Storeria (4 espèces) Styporhynchus (voir Tropidonophis) Sympeltophis (voir Xenopholis) Symphimus (2 espèces) Sympholis (1 espèce) Synophis (3 espèces) Tachymenis (7 espèces) Taeniophallus (5 espèces) Tantalophis (1 espèce) Tantilla (60 espèces) Tantillita (3 espèces) Tarbophis (voir Telescopus) Telescopus (16 espèces) Tetralepis (1 espèce) Thamnodynastes (6 espèces) Thamnophis (28 espèces) Thelotornis (2 espèces) Thermophis (1 espèce) Thrasops (3 espèces) Toluca (4 espèces) Tomodon (2 espèces) Toxicodryas (2 espèces) Trachischium (5 espèces) Tretanorhinus (4 espèces) Trimetodon (6 espèces) Trimorphodon (2 espèces) Tripanurgos (1 espèce) Tropidoclonion (1 espèce) Tropidodipsas (voir Sibon) Tropidodryas (2 espèces) Tropidonophis (12 espèces) Typhlogeophis (voir Pseudorabdion) Tyria (voir Coluber) Umbrivaga (3 espèces) Uromacer (4 espèces) Uromacerina (1 espèce) Virginia (3 espèces) Waglerophis (1 espèce) Wallophis (1 espèce) Xenelaphis (2 espèces) Xenochrophis (9 espèces) Xenodermus (1 espèce) Xenodon (7 espèces) Xenophidion (2 espèces) Xenopholis (3 espèces) Xylophis (2 espèces) Zamenis (voir Coluber, Eremiophis et Ptyas) Zaocys (4 espèces)
    Voir la galerie

    your comment
  • Les crotalidés sont tres proches des viperidés parfois on les regroupe dans la meme famille ou il se divisent en deux factions les viperinés et les crotalinés en fait la principale difference est basée sur la possession d un organe recepteur située entre l oeil et la narine conferant aux crotalidés l avantage de deceler une variation thermique de 0.003°C Ce qui leur permet soit de deloger des proies soit de les frapper dans l obscurité la plus totale repandus en amerique (crotalus,agkistrodon,lachesis porthidium,bothrops,botriechis,sistrurus) en europe1espece Gloydius halys(peut etre 2 car azemiops est peut etre un crotale )  en asie(trimeresurus,deinagkistrodon,gloydius,calloselasma) Azemiops (1 espèce) "ce n'est pas encore clair"(A fea) Agkistrodon (10 espèces)(A contortrix,A piscivorus,A bilineatus) Atropoides (3 espèces)(A numiffer) Bothriechis (7 espèces)(B schlegelli) Bothriopsis (7 espèces)(B bilineata) Bothrops (32 espèces) (B atrox,B lanceolatus,B alternatus,B insulari) Calloselasma (1 espèce)(C rhodostoma) Cerrophidion (3 espèces) Crotalus (29 espèces) Deinagkistrodon (1 espèce)  Gloydius (3 espèces) Hypnale (3 espèces) Lachesis (1 espèce) Ophryacus (1 espèce)  Ovophis (4 espèces) Porthidium (9 espèces) Sistrurus (3 espèces) Trimeresurus (36 espèces) Tropidolaemus (1 espèce)
    Voir la galerie

    your comment


    Follow this section's article RSS flux
    Follow this section's comments RSS flux