• arthropodes arachnides Scorpions

    Sur les espèces recensées dans le monde, seulement 20 seraient mortelles pour l’homme. Le scorpion est un arachnide. Il existerait plus de 1500 espèces recensées dans le monde réparties en 9 familles. La famille comprenant les individus les plus dangereux est celle des Buthidae. Si tous les scorpions sont venimeux, seule une vingtaine d’espèces seraient mortelles pour l’homme. Le scorpion est un animal particulièrement résistant que ce soit au froid, au chaud, au jeun ou même aux radiations. On peut le rencontrer dans des endroits aussi différents que le désert, la savane, les arbres de la forêt tropicale, les rochers des bords de côtes, les cavernes ou encore les sommets enneigés. Le scorpion a une activité essentiellement nocturne et se nourrit uniquement de proies vivantes qu’il paralyse à l’aide de son venin. La croissance se fait par des mues successives et sa durée de vie est de 2 à 8 ans. Les petits du scorpions, appelés « pullus », sont au nombre de 1 à 140 en fonction des espèces. Sa taille varie entre 1,2cm et 25cm (Pandinus Imperator) – scorpion le plus fréquemment rencontré en captivité D’un point de vue anatomique le scorpion est constitué de trois parties : la tête collée au thorax (prosoma) formée d’une carapace avec deux paires d’yeux, l’abdomen (mesosoma) formé de 7 plaques et la queue (metasomia) formées de 5 anneaux dont le dernier porte une vésicule à venin appelé « Telson » A l’avant les pinces sont appelées « chelicères » et les pièces buccales « pédipalpes ». Le scorpion à 4 paires de pattes tout comme les araignées. Les familles qui composent l'ordre sont : les Buthidae, les Scorpionidae, les Vaejovidae, les Diplocentridae, les Chactidae, les Iuridae, les Bothriuridae et les Chaeulidae En France il y a un représentant de la famille des Buthidae (Buthus Occitanus) et 4 représentant des Chactidae (Euscorpius flavicaudis, Euscorpius carpathicus, Euscorpius Italicus et Belisarius Xambeni). On les considère généralement comme inoffensifs pour l’homme et en tout cas ne pouvant entraîner la mort. Le seul dont la piqûre est à considérer avec prudence est le Buthus occitanus mais d’après la littérature seulement pour les spécimens rencontré hors Europe, en particulier la sous espèce Buthus occitanus tuneatanus. Le scorpion le plus fréquemment rencontré en France est Euscorpius flavicaudis et Buthus occitanus
    Voir la galerie

  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: