• your comment

  • Crotalus (crotales)

    Effets  cliniques

    L'effet typique d'une morsure d'une espèce  de Crotalus est similaire à la plupart des envenimations de vipèridae avec  œdème massif et destruction des tissus.  À l'exception de  C scutulatus et C durissus, les effets sont plus ou moins similaires, allant de la  létalité extreme (C. vergrandis ,C durissus) à des situations dangereuses (C. viridis) avec toutes les conséquences que cela  implique. Les morsures de toutes les espèces de Crotalus devraient être considérées comme une urgence médicale, même de petites espèces relativement peu  dangereuses tel que C. cerastes  dit "Sidewinder".

    C. scutulatus (crotale mojave) et C durrissus  (crotale des tropique ) dont les morsures  sont presque dépourvues de symptômes localisés et evoquent  plus  une  envenimation cobraique d'un élapidés avec la cécité, la paralysie et le potentiel d'inhibition de la respiration qu'impliquent  des  neurotoxines. 

    Le crotale mojave occupe une zone qui chevauche celle du crotale diamantin de  l'Ouest et est  très similaire en apparence ,et  c ' est  un grand  probleme  car  leurs  venins sont radicalement different  tant  du point de vue de la prise en charge therapeutique (respiration artificielle  pour  le mojave   par  ex  et  regulation de l hemostase  chez  crotalus atrox ) que  par leur delai d 'action.

     

    En effet  un profane peut   facilement  penser  a une  morsure sèche d'un crotalus atrox  en ayant ete mordu par un crotalus scutulatus  a  cause  de l effet  inflamatoire  relativement peu marqué  d  'une morsure  d  ' un crotale  mojave  ou C scutulatus.

    Les neurotoxines puissantes de cette especes peuvent neanmoins rapidement entrainer la mort par arret respiratoire.

     

     

    Dans la partie nord de son aire de répartition, le  Crotale des tropiques,C durissus a  un venin essentiellement neurotoxique .

    Cependant, dans la partie sud de son aire de  repartition son venin prend  une  tendance  hemotoxique  les effets neurotropes etant nettement moins accusés

    Cela fournit le parfait exemple du danger de généralisation sur les propriétés d'un venin particulier.  Tout simplement parce que le venin est, par exemple, principalement hémotoxique cela ne signifie pas que les effets neurotoxiques devraient être réduit ou totalement ignorés.

    Ceci est particulièrement dangereux pour  une espèce comme le serpent à sonnettes néotropical qui a variation dramatique de la composition du venin  d'une region a l' autre (cela pose aussi des questions quant à savoir si  la  composition venin devrait jouer un rôle dans la classification taxonomique du serpent voire  meme que  la différence est si grande que le serpent doit être séparé en différentes espèces plutôt que sous-espèces). Toutes les morsures de serpent devraient  être traitée comme un empoisonnement qui attaque sur plusieurs fronts.

     

    Crotalus adamanteus  (crotale diamantin de l'Est)

    Le crotale diamantin  l'Est est probablement l'un des serpents les plus dangereux au monde, atteignant une longueur de plus de 250 cm et d'être le plus lourd serpent dans le monde avec  plus de 17 kg

    Le venin de  C adamanteus n'est pas particulièrement toxique  dix fois moins que le cobra indien, mais les énormes quantités livrées dues a la taille de l' animal  avec la nature agressive du serpent,font qu'il est extrêmement meurtrier ,de nombreux décès ont été enregistrés.

    Les caractéristique de  ses morsures sont des lésions musculaires localisées et systémiques, comme en témoigne une augmentation de 20 fois des taux creatanine kinase dans  les  bilans seriques.

    . En outre, le sang devient pratiquement incoagulable, mais la pathologie est distincte des classiques coagulations intravasculaires disséminées par la numération plaquettaire et les taux plasmatiques de l'antithrombine III et les facteurs II et VIII qui  ne sont pas radicalement modifiés.

    .  Le taux de fibrinogène devient logiquement  nettement diminué et le plasminogène et inhibiteur de l'alpha-2-plasminogène sont cinq fois inférieurs à la normale alors que l'activateur du plasminogène est vingt fois supérieur à la normale. 

    Ces effets sur le sang sont causés par une protéolyse partielle de fibrinogène suivie par l'activation du plasminogène par l'activateur du plasminogène libérés.

     

     Adamalysin est une metalloprotease de 24 kDa qui est membre d'une grande famille  isolé comme protéinase de divers venins de serpents.

    La  toxine CAM est un myotoxine qui montre une relation étonnamment proches de celles du peptide des especes (C. c. helleri),une  myotoxine  commune a  (C. c. viridis), la crotamine  commune (C. d. terrificus),et  une  myotoxine I et II similaire a  (C. v. concolor).

    La  Crotalase est un enzymes thrombine-like, du crotale diamantin de l' est de l'Est (adamanteus Crotalus) similaire à gyroxin de(C. terrificus durrissus)de(Callesoma rhodostoma) et une enzyme thrombine-like de la crotale de l'Amérique centrale ( Crotalus durissus durissus)

    Les Phospholipases A2 de cette espèce sont semblables dans leur structure et la fonction de PLA2 de Protobothrops flavoviridis

     

    A  suivre a  bientot 

    hamid

     

     

     


    1 comment
  • Decouvert en 2007 ou  du moins consideré comme  une espece a part entiere  puisqu  on la  consideré comme une sous espece de Naja  nigricollis ,ce serpent  imposant est apres le cobra royal  le plus imposant des  najas.

     

    Mis a part les plaines sèches du nord et l'est du Kenya, il se trouve dans des habitats similaires dans le nord
    de l'Ouganda,le sud de la  Somalie et de l' Ethiopie.Le cobra de  Ashe (en reference à
    James Ashe qui a  soutenu qu il s ' agissait  d'une espece a part entiere)est tres etroitement  apparenté a Naja  mossambica.

    Naja ashei est un grand cobra .ses tailles moyennes  s' echellonant  de1,3 à 2 m de longueur,  les plus grands  individus  mesurés à ce jour,ont été  respectivement  de 274cm et 282 cm de longueur.  Parfois  Naja  nigricollis   atteint exceptionnellement 220cm mais  pour  Naja Ashei il semble que ce soit  courant.

    Très robuste avec une grosse tete, sa couleur varie dans différentes nuances de brun gris ,au jaune pâle en passant par le brun foncé.  Le serpent est de couleur pâle le long du ventre, parfois avec des mouchetures ou des taches légères, et a une bande  brun foncé sur  la region cervicale. Il possede 176 à 219  ecailles ventrales, de 51 à 69 sous-caudales avec une  ecaille anale entière

     

    Le venin de ce serpent est très similaire à d'autres cobras cracheurs notamment N. nigricollis et N. pallida mais il est fabriqué en grandes quantités, Un seul specimen a fournit 6.2 ml, soit 7.1g, soit 3 g de toxine seche

    lorsque  l ont connait le pouvoir  necrosant et  cardiotoxique  du venin de N Nigricollis ,il va sans dire que  la quantité de   serum  en cas  d'accident imputable a ce serpent sera proportionnelle  a sa capacité a  injecter de grande quantités de venin


    your comment
  • Le  genre  Erythrolamprus comprend  des  colubridés  opisthoglyphes sud americains (encore que  suivant les populations au sein du meme  taxon  il y a  des serpents aglyphes chez cette espece)  brillamment colorés ,a  l'instar des  aglyphes comme  lampropeltis .Classés dans la sous famille des xenodontinés ce sont egalement des ophiophages se nourrissant  d ' autres  serpents


    .Cohabitant avec  les dangereux  micrurus  ou  vrais serpents coraux(elapidaes)Une  hypothese a ete  emise que  les erythrolamprus  seraient  les modeles   de reference  pour   les predateurs.  leurs  morsures douloureuses serviraient de leçon  cuisante a  l'eventuel  opportun alors  que  la morsure   dun  lampropeltis n aurait  aucun effet, a l inverse la  morsure  d'un micrurus ou vrai serpent corail ne laisserait pas   de souvenir puisque celle ci est fatale en general sans  compter que  les  neurotoxines  de ces  elapidés sont  quasiment  anesthesiantes...

    Toujours est il que   ce serpent a la morsure desagreable  n est pas  reellement dangereux pour l homme

     

     


    your comment



    Follow articles RSS
    Follow comments' RSS flux