• Les venins de serpents (vue biologique traduite)

    Introduction Cet article n'est pas une présentation exhaustive de tous les composants des venins de serpent mais il propose d'expliquer une partie des processus physiologiques impliqués dans l'envenimationConsiderons le comme une courte introduction et et description des mécanismes biochimiques impliqués pendant les envenimations ophidiennes en général. dans une perspective simple et comprehensible par un large public. Le but etant bien sur de ne pas trop se prendre la tete...

    1 Definir un venin de neurotoxique ou d hemotoxique etait bien trop simple. . . et c etait sans compter sur la formidable biochimie du vivant 

    Image Hosted by ImageShack.us

    Cependant, il y a toujours un problème avec les classifications générales dues il est vrai a leur proprietés.

    Des toxines se nomment par rapport a la pathologie qu elles engendrent mais etant donné que les vertebrés reagissent differement ce peut etre une erreur,

    ex crotoxine du crotale,efficace chez le rongeur,inefficace sur serpent lampropeltis

    La cardiotoxine, par exemple, peut être une cytotoxine qui s'est avérée avoir des effets considérables sur les cellules du muscle cardiaque, ou peut etre une Myotoxine qui affecte spécifiquement le coeur.

    Il se peut que ces généralisations ne puissent pas être évitées ou peuvent même être nécessaires puisque les effets des toxines dépendent certainement d'un certain nombre de facteurs exogènes et endogènes à la physiologie de l hote.

    Les toxines ne peuvent pas être prévues, pour avoir toujours les mêmes effets.

    Car l environnement exterieur est en perpetuelle mouvance (adaptation)

    Cependant avec cette généralisation des limites il est nécessaire d'avoir une large connaissance de tous les détails potentiels Les venins de serpent se composent de diverses collections de polypeptides. Ces polypeptides sont des toxines qui sont des enzymes ou des polypeptides non enzymatiques.

    Les effets ou les actions de ces toxines agissent par inhibition concurrentielle d'acétylcholine ou par lyse cellulaire.

    les exceptions à ceci l'espèce appartenant au genre Dendroaspis, serpents connus sous le nom de mamba chez qui le venin (dendrotoxines et fasciculines) augmente la liberation d acetylcholine donc potentialise l action du systeme cholinergique

    D'autres composants de venin ont été identifiés comprenant des hydrates de carbone, des lipides, les nucléosides et quelques métaux.

    Du magnésium, calcium, et le zinc sont les métaux les plus répandus, le cuivre(Cu) a été détecté dans quelques venins. Cependant, ces constituant sont deja presents dans l'hote envenimmé d'une maniere biologique(zinc fer et autres oligo elements) Il est donc discutable qu il jouent un role fondamental dans la toxicité des venins; mais les metalloproteases sont indiscutablement impliquées dans la toxicité

    Image Hosted by ImageShack.us

    Enzymes  Bien que la plupart des venins de serpent aient des enzymes qui agissent en tant que constituants toxiques, tous se composent de plusieurs enzymes.

    Plus de 20 enzymes ont été détectées dans les venins de serpent, et 12 sont trouvés dans tous les venins. La majorité d'effets toxiques de viperidaes sont dus aux "protéases" collectivement nommées d'enzymes.

    Ce sont réellement des hydrolases qui agissent principalement sur les protéines , par hydrolyse et ainsi sont protéolytiques et servent un rôle digestif dissociant ainsi en acides aminés. Ils sont également la cause de la majeure partie des dommages locaux après envenimation(oedemes,reactions inflammatoires).

    Ces enzymes sont encore séparées et classifiées selon le mode ou visent l'emplacement de leurs actions, par exemple endo - et exopeptidases. Celles-ci visent des liens dans les chaînes de peptide qui tiennent des protéines ensemble. Un des enzymes qui sont présentes dans tout le venin de serpent est Hyaluronidase .

    Il est présent dans des venins de viperidaes, , d'elapidés et de hydrophidés, aussi bien que dans la plupart des venins animaux. On peut aisément observer son effet après envenimation comme le sang suintant de l'emplacement mordu.

    C'est la première bonne indication qui peut être observée, suivant une morsure, pour déterminer si une envenimation s'est produite.

    L'absence de ce sang qui suinte est une indication possible que pas ou peu de venin a été injectée. Les Hyaluronidases sont connues pour avoir "une action de propagation". C'est la première enzyme qui agit en facilitant d'autres composants du venin de penetrer dans les tissus et dans la circulation sanguine. La perméabilité considérablement croissante des membranes cellulaires et change les parametres de coagulation. Dans un sens il agit en tant que "véhicule" pour fournir le transport actif pour d'autres composants toxiques une synergie s opere. Image Hosted by ImageShack.us

    C'est non seulement les toxines de venin qui exercent des effets toxiques, mais également les produits qui sont crées par le processus digestif des enzymes. Tel est le cas impliquant les phospholipases qui produisent les produits lytiques par la lyse cellulaire fournissant des phospholipides. Un autre exemple de ceci implique l'oxydase d'L-Aminé-acide , qui est une autre trouvée dans tous les venins de serpent. Il cause le dégagement du peroxyde d'hydrogène (eau oxygenée)(chimique lytique puissant. Son effet toxique est du a l'oxydation des cellules.Une reaction autogene donc... Dans les cas impliquant des venins qui exercent leurs effets toxiques primaires comme neurotoxines, affectant des processus neuromusculaires, elle n'existe pas d enzymes, mais d'autres polypeptides non enzymatiques qui agissent en tant qu'agent toxique primaire. Cependant, les enzymes, jouent toujours un rôle actif en facilitant la diffusion de ces polypeptides non enzymatiques. Ils sont complementaires

    Proteolytiques ou Hemolytiques ?

    Les enzymes de venin de serpent sont les toxines protéolytiques et hémorragiques. Celles-ci causent l'hémorragie en visant le fibrinogène le convertissant par digestion en substance incoagulable ou par lyse detruisant directement des cellules du sang. Les plaquettes et la prothrombine de sang sont parfois affectées conduisant ainsi à une coagulopathie et des hémorragies. Finalement le hypovolemia ou Diminution du retour veineux au coeur peut résulter de toute façon. Des constituants ont été trouvés dans les venins de serpent qui ont activé et inactivé des effets sur presque tous les aspects de l hemostase. Quelques études ont indiqué que certaines de ces toxines hémorragiques peuvent ne pas être enzymatiques en nature. Cependant, les la plupart sont certainement des enzymes. Contrairement à causer l'hémorragie, quelques toxines se sont avérées pour agir dans le même chemin que des facteurs de coagulation endogènes humains, mais lorsqu'il s'agit de ces agents exogènes il n'y a aucun inhibiteur correspondant commandé. Un exemple notable est la vipère Daboia Russelli . la coagulopathie grave engendrée par son venin en empêchant la coagulation est due a un inhibiteur d un activateur de prothrombine. Beaucoup de recherches employant ce venin on déjà induit son utilisation afin de comprendre plus loin les facteurs de coagulation humains et de comprendre de nombreuses pathologies hematologiques. La méthode par laquelle les protéines protéolytiques de toxines sommaires n'est pas entièrement différente de ce qui se produit pendant l hemolyse

     Myotoxines ou Cardiotoxines Cytolytique ou hémolytique? Considérant que pour la plupart, si pas tous, les enzymes toxiques de venin peuvent s'avérees toxiques aux muscles pendant l'envenimation il y a également des toxines qui ont été déterminées en tant que myotoxines spécifiques. Ce sont fondamentalement des cytotoxines qui endommagent des cellules des muscles . Beaucoup de cardiotoxines sont des cytotoxines qui se sont avérées exercer des dommages spécifiques à des cardio- cellules. La toxine qui est cytolytique est certainement également hémolytique. Une toxine hémolytique ou cytolytique offre certainement des possibilités intéressantes comme myotoxine ou cardiotoxine

    Neurotoxines Image Hosted by ImageShack.us On a compris que la létalité de quelques venins de serpent n'est pas attribuée aux enzymes, mais plutôt à d'autres polypeptides qui sont exempts d'activités enzymatiques . Il y a également des neurotoxines de polypeptides nommées toxines curarisantes ou des neurotoxines postsynaptiques d'action qui bloque l'acétylcholine aux récepteurs synaptiques des jonctions neuromusculaire de la synapse. Cependant, les plus grands effets de ces toxines sont généralement exercés sur les muscles respiratoires. Ils interfèrent la réception de l'acetycholine sur les récepteurs nicotiniques aux jonctions neuromusculaires. Les neurotoxines présynaptiques ont également un effet semblable de "finir" la contraction musculaire, de même que les neurotoxines postsynaptiques, mais prennent un chemin différent qui bloque les transmissions de l'acétylcholine par le blocage préjonctionnel avant la synapse. Le resultat est le meme La transmission de signal nerveux, dans la plupart des cas est réduite ou n'atteint jamais le récepteur. Trois groupes de neurotoxines présynaptiques sont connues.

     La Phospholipase A 2 (PLA 2 toxines), les dendrotoxines et les fasciculines, ( toxines anticholinestérase) . ces deux groupes sont seulement trouvées dans le venin du mamba, dendroapsis. Tous les venins d'elapidaes, hydrophidaes, et une certaine partie des viperidaés Les actions de la plupart des neurotoxines peuvent être expliquées en général en tant que l'action dans l'inhibition concurrentielle, viser et bloquer des emplacements des récepteurs ou en empêchant le dégagement de l'acétylcholine. Ceci a comme conséquence la paralysie musculaire. Bien que les toxines présynaptiques et postsynaptiques soient exemptes d'activité enzymatique substantielle, on devrait noter qu il y a des enzymes dans le venin aidant en facilitant la diffusion de ces toxines.

    Image Hosted by ImageShack.us

    Les dendrotoxines  etles fasciculines , paradoxalement àu lieu de bloquer les récepteurs ou de reduire le dégagement de l'acétylcholine, comme avec des toutes autres neurotoxines, facilitent le dégagement de l'acétylcholine et augmentent les réponses à la stimulation de nerfs dans l'amplitude et la durée. Une note devrait être ajoutée ici que la teneur du venin de mamba change entre les quatre espèces. D. polylepis, D viridis de D. jamesonii contiennent également les neurotoxines postsynaptiques efficaces, tandis que, Les angusticeps . pas .

     Il y a d'autres variations parmi les venins de ces serpents et dans tous les cas la toxicité globale est un résultat d'une caractéristique synergique entre les différents constituants de venin. Par exemple chez augusticeps la létalité du venin entier est 5 à 15 fois plus toxique que son composant seul la dendrotoxine

     


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: