• Les serpents marins

    Serpent de mer dit tricot rayé(Laticauda colubrina) extremement venimeux mais ne mord quasiment jamais l homme

     

     Les serpents marins ou hydrophinés, reconnus hautement venimeux par les crochets de leurs dents maxillaires, sont pour la plupart des espèces pacifiques qui évitent l’homme et sont rarement à l’origine d’envenimation.

    Quelques espèces de l’Océan indien sont par contre agressives et peuvent attaquer les plongeurs (Enhydrina schistosa). Le venin des serpents marins est le plus toxique que l’on connaisse, 20 fois celui des cobras.

    Ce sont des élapidés, causant un syndrome cobraïque avec neurotoxicité prédominante (ptosis, diplopie, dysphagie, paralysie diaphragmatique), possible rhabdomyolyse.

    Les symptômes sont précoces ou retardés.

    Image Hosted by ImageShack.us

    Enhydrina schistosa le serpent marin le plus aggressif donc le plus dangereux ,15 gouttes de venins de vipere tuent un homme adulte , 3 gouttes de venin de cobra suffisent, mais 1 goutte de venin de ce serpent peuvent tuer 5 hommes de 70 kg!!!

    Le décès peut survenir par hyperkaliémie, insuffisance rénale et arrêt respiratoire par lyse des muscles respiratoires.

    Image Hosted by ImageShack.us

    aypisurus  

     Le traitement sur place consiste en une compression modérée du membre en amont par bande élastique ; à l’hôpital : traitement symptomatique et antivenin specifique si à disposition

    On distingue deux  groupe de  serpents  marins  tous  aujourd  hui  rattachés a  la  famille des  elapidés tous  ont  au  moins en commun des  valves sur  leurs  narines permettant  de plonger a  grande  profondeur

     

     

    les  laticaudinés (laticauda) qui  reviennent de  temps en temps  sur  la terre  ferme  pour  assurer leur  thermoregulation  et  se  reproduire ,chez  ce groupe  la  faculté de  reptation bien  qu amoindrie  existe  encore  il se  deplace  assez  bien  sur  n importe quel  substrat,on pense  qu  ils  ont  un lien de  parenté  direct avec  des  serpents  comme  bungarus

    Enfin le  deuxieme  groupe  concerne les  hydrophinés parfois  rattachés  parmi les  oxyuraninés (elapidés australiens) chez  qui  la  specialisation hydrodynamique  est typique  un corps  lateralement concave une  atrophie  des ecailles et des  muscles  ventraux (pelamis ,enhydrina)

    Si bien que  ces animaux  sont  parfaitement  aquatiques ne se rendant  jamais sur  la terre  ferme sauf  accidentellement ,l accouplement  a  egalement  lieu dans  le  milieu aquatique

    Ces animaux  meurent  vite  asphyxiés   sur  la terre ferme leur  musculature ne  pouvant  supporter leur masse


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: