• Le serpent corail geant du Surinam

    Serpent-corail semi aquatique -
     Micrurus surinamensis - (Elapidae, Ophidien)
    Taille : c'est le plus grand Micrurus de Guyane. Le corps est épais et de section triangulaire. un peu comme les bungarus asiatique Dimorphisme sexuel : le dimorphisme sexuel est net. Les femelles possèdent 172 à 181 ventrales, et 28 à 33 sous-caudales, alors que les mâles n'ont que 160 à 167 ventrales, mais 29 à 36 sous-caudales. Le nombre de triades sur le corps est de 6 à 8 pour les femelles et de 6 à 7 chez les mâles. Moeurs : nocturne, terrestre et semi-aquatique.
     Ce Micrurus nage bien, et se rencontre souvent à proximité d'un cours d'eau d'un plan d'eau ou de zones marécageuses.

     Importuné, Micrurus surinamensis réagit comme Micrurus hemprichii : il donne de brusques attaques latérales, rabat la tête contre son cou et aplatit considérablement l'ensemble de son corps, tout en relevant l'extrémité de sa queue. Relativement agressif, lorsqu'on cherche à le capturer : une grande prudence est de rigueur, compte tenu de la taille imposante de ce Micrurus.

    Nourriture : les poissons (Callichtys callichtys) et les anguilles (Gymnotus carapo, Symbranchus marmoratus) constituent la base de son alimentation, ce qui explique ses moeurs aquatiques. Reproduction : ovipare. Les pontes sont déposées en fin de saison sèche. Biotope : ce serpent affectionne les zones et les bas-fonds humides, à proximité des cours d'eau, la végétation ripicole,... Assez ubiquitaire, on le rencontre en forêts primaire et dégradée, mais aussi en zones péri-urbaines et cultivées. La présence de l'homme ne semble pas entraver son activité. Distribution : Venezuela méridional, Pérou, Colombie, Équateur, Bolivie, Brésil et Guyanes

  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: